Destinations en Bulgarie


La randonnée a fait ses débuts en Bulgarie à  la fin du 19eme siècle. Pendant la période totalitaire, c´était une activité qui se prêtait à  merveille au désir de cadrer les citoyens, y compris pendant leurs vacances,... Ainsi un réseau de sentiers et de refuges a été créé, pour le plus grand bonheur des randonneurs. De nos jours il s´agit de plus de 33.000 km de sentiers balisés et de près de 250 refuges! Le plus souvent nous  utilisons cependant pour l'hébergement des chambres d’hôtes de charme et petit hôtels, reputés pour leur table et cuisine maison.

Haut de la page

Rila

Le massif du Rila comprend le plus haut sommet de la péninsule balkanique et le plus grand sanctuaire orthodoxe de  Bulgarie. Il se caractérise par de magnifiques forêts de conifères et de vastes alpages, qui lui ont valu l'appellation de ''désert'', malgré le nombre impressionnant de lacs et de montagne - plus de 150! C'est aussi un parc national faisant partie du réseau européen Pan Parks.

Les sites à ne pas manquer : les Sept Lacs - mais plutôt début juin et fin septembre - la cascade de Skakavitsa comme site d'escalade sur glace, le cirque de Maliovitsa, destination au programme de générations entières d'alpinistes, les villages de Govedartsi, Beli Iskar, Dobarsko, Gorno Draglishte et Raduil où la tradition de l´accueil s'est poursuivie jusqu'à  aujourd'hui.

  


Haut de la page

Pirin

Le Pirin est un massif de caractère alpin prononcé. Avec quelques 45 sommets de plus de 2 600 m, des vallées profondes, des massifs karstiques et plus de 170 lacs glaciaires, c'est une référence pour la nature sauvage de Bulgarie. Partiellement inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO comme réserve biosphérique pour ses espèces endémiques et son écosystème unique, le massif du Pirin séduit par sa beauté minérale.

  

Haut de la page

Rhodopes

Ces deux massifs sont attenants aux Rhodopes - moins élevés mais riches de légendes -  mélange de forêts de pins, de pics, de prés de montagne et de maisons en pierre, sans oublier les fantastiques grottes et les très nombreuses espèces d'oiseaux autour des de Trigrad et de la rivière Arda aux alentours de Madjarovo. C'est aussi le massif le plus vaste de la Bulgarie, à  cheval sur la frontière grecque, qui peut très bien servir de pont permettant de profiter à  la fois d'un voyage de randonnées et des plaisirs du bord de la Mer Égée.

      

Haut de la page

Vitocha

Vitosha est le tout premier Parc Naturel de toute la péninsule balkanique. En 1935, du fait de sa proximité avec la capitale bulgare, il connait une très grande fréquentation et constitue son plus précieux héritage. C´est aussi le principal espace de loisirs  les habitants de Sofia, avec un petit domaine skiable qui monte jusqu'à  2290 m (à  seulement 17 km du centre-ville!) et une grande biodiversité,  en terme d'oiseaux mais aussi du fait de la présence de nombreux mammifères (dont l'ours brun et le loup).

      


Haut de la page

Stara planina (Balkan)

Stara Planina ou le Balkan, qui avec plus de 600 km de crête est la chaîne la plus longue de Bulgarie, rallie la frontière serbe à  la côte de la Mer Noire, divisant le pays en deux parties. Les sentiers les plus parcourus se trouvent en son milieu, dans le Parc National du Balkan Central et sur le territoire des Parcs Naturels "Vratchansky skali" (les falaises de Vratsa), "Balgarka et "Sinite kamani" (les rochers bleus).

  


Haut de la page

Strandja

La guerre froide est à  l´origine de l´apparition d´un véritable "cordon vert" suivant les zode frontière avec la Serbie, la Macédoine, la Grèce et la Turquie qui sont pour la plupart des zones de montagne. Grâce à divers projets dans le cadre du procesd´adhésion à la CE et aux financements octroyés pour  le développement des zones défavorisées, on assiste aujourd'hui à  un véritable essor du tourisme d´aventure dansces massifs. Les nouvelles destinations sont le Parc Naturel de Strandja" - Г  cheval sur la frontière avec la Turquie, et le Parc naturel de Belassitca - Г  cheval sur la frontière avec la Grèce et la Macédoine.

    



Haut de la page

Région du Danube

A l´exception d´une petite partie au nord-est, toute la frontière nord de Bulgarie suit le cours inférieur du fleuve du Danube, au sud duquel s´étend une plaine fertile de petites collines et qui arrive jusqu´aux contreforts des Balkans. Elle est traversée par différents affluents qui coulent en direction du nord-est depuis les monts jusque´au Danube. Les villes importantes de la zone (Vidin, Nikopol, Pleven, Svishtiv, Ruse et Silisra) sont riches d'histoire et possèdent un charme certain, de par leurs ports fluviaux, jardins et parcs bordant le fleuve. D´un point de vue culturel, se distinguent particulièrement le monastère rupestre d´Ivanovo et la tombe Thrace de Sveshtari, tous deux inscrits au patrimoine mondial de l´UNESCO.

Il s´agit d´une région particulièrement adéquate à la pratique du vélo, aux excursions en kayak et à l´observation des oiseaux. Le delta du Danube, en Roumanie, est un endroit très spécial et pittoresque où il est possible de naviguer en barque et de profiter de la nature unique et remarquable.

Dernièrement ont émergé des initiatives de développement d´un réseau international de tourisme durable le long du Danube (http://www.danubecc.org). Les projets régionaux que le DCC (The Danube Competence Centre) développe ont pour objectif un impact de niveau international et transfrontalier, avec l´idée d´investir dans les populations et leurs compétences, augmenter la coopération régionale et créer une marque touristique commune au Danube, dans les pays comme la Croatie, Serbie, Roumanie, Bulgarie, Moldavie et Ukraine. 



  

Haut de la page