Tourisme Responsable

2015-2017 : tourisme participatif, projet Euro Rural Tourism (ERT, 7 territoires)

Hors des grands flux touristiques, c’est une nouvelle offre de tourisme de niche plaçant le touriste à la recherche de l’authenticité et l’originalité en contact direct avec la communauté locale à travers des actions et des activités. Il valorise le patrimoine culturel et naturel rural matériel et immatériel et plus précisément « agricole » et implique la communauté locale comme acteur clé pour l’accueil, la restauration, l’accompagnement et la participation des touristes par le contact et le partage.


En valorisant les richesses patrimoniales et le savoir-faire des habitants par un tourisme maitrisé, le projet ERT se veut une source de revenus, d’emplois et de diversification des activités économiques, impliquant des acteurs locaux publics et privés du domaine du tourisme et du patrimoine. L’optimisation des retombées touristiques au bénéfice des territoires d’accueil est ainsi l’un des objectifs principaux du projet.

En Bulgarie le projet developpe une offre sur la zone des Rhodopes de l'ouest (villages de Kossovo et Yagodina) et les Rhodopes de l'est (village de Gorno pole). Il raconte et amène à connaître les savoir-faire, le génie rural et la culture de ceux qui font vivre l’agriculture européenne (patrimoine rural bâti, paysages agraires, patrimoine agro-gastronomique et patrimoine immatériel vivant).

http://https://euroruraltourism.eu/fr

2017 : première entreprise bulgare TRAVELIFE Certified 

La société du repondre à plus de 100 critères dans le cadre de la certification de la Commission européenne TRAVELIFE (www.travelife.info ). Voici un petit resume de nos 25 ans de militatants pour un tourisme durable et responsible en Bulgarie:

- positionnement de la Bulgarie comme destination de tourisme responsable;

- formations et reconnaissance des accompagnateurs en montagne;

- accompagnement des acteurs du tourisme en milieu rural (gîtes, chambres d’hôtes)

- développement de nouvelles destinations sur le marché bulgare;

- innovation dans la conception de voyages à thème en Bulgarie;

- publications qui font date comme "Les montagnes de pres» et «Gestion du tourisme durable et responsable, 40 bonnes pratiques en France et en Bulgarie" avec ODIT France etc;

- démonstration de réel engagement pour la protection du patrimoine naturel et culturel et des traditions vivantes grâce à la participation à des manifestations, et une serie d’initiatives et de projets civiques (Samokov couvent, campagnes de reboisement, monastère St. Seslavtsi dans Pirin et Vitocha "Euro 3 de la nature bulgare "de la campagne en faveur de la Coalition« Pour la Nature en Bulgarie «sauvetage d’un nid d'aigle impérial, ...) , le « Forum Montagne”’ 2015, le Forum 'Foret" en 2016;

- lancement de festivals a caractère interactif fort - "Journees du défi, "Green Days" - avec BAAT, et "Bike and Run pour Chepan»



Notre démarche

En 1990, juste après la chute du communisme, Odysseia-In fut le premier tour opérateur à  proposer des voyages d´aventure en Bulgarie dans l'esprit du tourisme responsable, en gardant espoir que d´autres voyagistes se joindront à  nous.

         

Notre engagement consiste à :
  • Créer des opportunités pour des emplois et développer les capacités des communautés réceptives
  • Protéger et valoriser l´environnement et la culture locale  à  travers des voyages éthiques et responsables
  • Soutenir les communautés dans des projets de préservation du patrimoine naturel et culturel
  • Aider avec des moyens financiers et du bénévolat les initiatives des communautés locales
TOURISME RESPONSABLE = des voyages participatifs en Bulgarie et à  travers les Balkans

Les Balkans ont été longtemps appelés "la poudrière de l'Europe". Nous travaillons à la création d´une image différente et moderne de la Bulgarie et de ses pays voisins - Serbie, Roumanie, Macédoine, Kosovo, Grèce continentale, une image fédératrice et évocatrice d'un héritage commun datant de l´époque des Thraces et des Ilires, pour passer par le temps des grands empires dans le bassin méditerranéen - Romain, Greco-Byzantin, Bulgare, Ottoman et ce jusqu´à  l´époque qui dessina les frontières actuelles. Odysseia-In présente un concept de business peu commun a cette région. Ce concept est partagé avec nos partenaires au niveau international : les  membres du réseau ATR (France), et dans les pays anglophones avec le réseau d'Adventure travel and trade Association ou encore la Fédération Eurogîtes.

IMPACT ÉCONOMIQUE

Nous nous efforçons d´impliquer les villages dans notre offre et d´aider leur émergence et développement sur le marché global. En effet, force est de constater que ces régions isolées et pauvres sont en voie de désertification. Voilà  pourquoi nous y conduisons nos touristes et nous nous réjouissons que leurs moyens profitent à  ces villages et participent au maintien des emplois. 

Nous voyageons en petits groupes afin de créer une réelle interaction avec les habitants et de limiter l´impact sur la nature.  Nous choisissons méticuleusement nos hébergements, qui doivent être représentatifs de la région visitée et profiter aux petites entreprises familiales; pour cela nous sélectionnons principalement des maisons d´hôtes et des gîtes et hôtels familiaux dans des villages et des petites villes. Grâce à  notre seule activité depuis nos débuts en 1990 nous avons apporté près de 6.000.000 Euros pour des services rendus par les refuges de montagne, les chambres d´hôtes et les petits hôtels familiaux, sans prendre en compte les achats directs des touristes.

Nous nous sentons également concernés par l'avenir du tourisme en Bulgarie. Chaque année nous améliorons notre produit en évaluons notre impact social et écologique. Nous travaillons en étroite collaboration avec plusieurs ONG et nous essayons ensemble de mettre en place une législation en faveur d'un tourisme responsable. 

IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Nous concevons nos voyages dans le plus grand respect de la nature:
en favorisant l'usage de transports en commun (train, bus de ligne) en bon état
- en développant des voyages a faible impact sur la nature VTT, cyclotourisme, randonnée pédestre, ski de randonnée.
- en réservant autant que possible des hébergements respectueux de l'environnement (membres du réseau Green Lodge/ Gîte vert, Bulgarie) où il y a un traitement des déchets;
- en limitant l'usage de sacs plastiques
- en achetant local (des aliments issus des territoires visités)
- en sensibilisant les populations locales et les touristes à  la préservation des ressources naturelles, architecture passive et à  l'importance du développement des capacités des petites destinations à  proposer un produit touristique de qualité
- en participant à  des actions de reboisement
- en aidant financièrement des campagnes de sensibilisation au niveau national
- en organisant des événements 
- en aidant des campagne s de recyclage 
- en lancant des campagnes de sensibilisation de la societe sur l'environnement en partenariat avec des ONG ou en s'appuyant sur nos propres reseaux.

Depuis 2010,  nous organisons chaque année une Foire d'entreprises équitables, producteurs bios et acteurs du tourisme responsable en Bulgarie appelée "JOURNÈES VERTES de Sofia" www.zelenidni.com. En 2014 les dates retenues sont du 8 au 11 Mai.

Reboisements

Le Parc National du Pirin - classé au patrimoine mondial de l'UNESCO - est l'un de nos plus précieux héritages naturels. Le secteur sur lequel nous avons choisi de travailler avait été sévèrement touché par un important incendie de forêts en 2003 qui a brûle plus de 70 hectares d´ancienne forêt (Pinus heldreichii, Pinus peuce Grieseb et Pinus nigra - espèces endémiques balkanique). Aucune autorité n'avait essayé de changer cette situation extrêmement dangereuse, pour l'environnement et le parc.










Les objectifs du projet consistaient à  reboiser le secteur détruit mais également à  sensibiliser le gouvernement et l´opinion publique. Les participants étaient des volontaires. Nous avons démarré les premières actions en octobre 2004. En avril 2005,  2,5 hectares ont été reboisés de pin noir. En 2006, nous avons poursuivi avec l´entretien des arbres déjà  plantés. La Société Allibert www.allibert-trekking.com a soutenu le projet.

Notre projet a été relayé au travers de plusieurs communiqués de presse. Actuellement l´intégrité du Parc est en danger car de gros groupes de promoteurs veulent élargir les domaines skiables et ouvrir de nouvelles pistes. Une mobilisation au niveau national sous la conduite de la Coalition www.forthenature.org et les protestations massives dans les rues de Sofia (2012-2013) doivent permettre de faire face à  ce projet.

Vitocha est le premier parc naturel de toute la péninsule balkanique. Déclaré en 1935, du fait de sa proximité avec la capitale bulgare, il connait une très grande fréquentation touristique et constitue son plus précieux héritage. C´est aussi le principal espace de loisirs pour les habitants de Sofia. Suite à une tempête en 2001 qui fut suivie par l´arrivée d´un vers dévastateur, son domaine forestier a été gravement endommagé. Odysseia-in a pris part dans le premier effort de reboisement en 2006.

         

La restauration du monastère de Saint Nicolas

Le monastère de Saint Nicolas le Miraculeux, qui se trouve sur les pentes méridionales du Balkan à  22km du centre-ville de la capitale bulgare, faisait autrefois partie du réseau de monastères de la Sainte Montagne de Sofia. L'église est le seul bâtiment qui ait survécu. Elle recèle d´exceptionnelles fresques (plus de 310 au total) datant du 17-19ème siècle dont certaines sont très importantes en tant qu´exemples uniques de l´art de cette période. Malheureusement, leur état se dégrade : des fissures sont visibles sur les murs et des morceaux de plusieurs scènes religieuses sont déjà  tombés.

         

En 2011 un groupe financier s'est intéressé à  une partie des monastères de la Ste Montagne de Sofia dont celui de Seslavtsi. Etant donné l´existence de plus de 25 églises et monastères médiévaux à  proximité dans la région de Sofia, le projet serait ensuite de les relier dans un réseau de sentiers et de faire ainsi revivre la tradition du pèlerinage sans oublier les amateurs de la randonnée. Une carte bilingue des monastères a été éditée par l' Office de Tourisme de Sofia avec notre aide. 

Actuellement nous sollicitons différentes organisations pour démarrer leur restauration. L´objectif à  court terme est de restaurer les peintures murales du début du 17ème siècle et d´assurer leur préservation. Ce projet s'inscrit parfaitement dans l'objectif de candidature de Sofia comme capitale culturelle de l'Europe en 2019.

A l´heure actuelle, aucun organisme de voyage n´offre un circuit complet des monastères autour de Sofia. Les ré-ouvrir au tourisme devrait considérablement contribuer au développement de la région. Les habitants seront invités à  participer à ce projet et les institutions locales seront sollicitées pour apporter leur soutien. Cela permettrait de créer des emplois pour la population locale. De cette façon la restauration d´un monastère culturellement important profitera au bien-être de toute une population.

Les professions de montagne 

En 1997, Odysseia-In initia la fondation de l'association «Montagnes et hommes» (www.planini.eu) et ne cessa de la soutenir pour finalement recevoir, en 2010,  une reconnaissance internationale pour ses diplômes d'accompagnateur en montagne.

Les gîtes verts 

En 1998, Odysseia-In initia la fondation de l'Association bulgare du tourisme alternatif (BAAT) (www.baatbg.org) qui, grâce à  son soutien continu, finit par mettre en place en 2008 le premier réseau national d'hébergements respectueux de la nature. Les certificats sont attribués lorsqu'ils respectent  les critères fixés liés à des normes de gestion, de traitement de déchets, d´usage des ressources, d´authenticité et de respect des communautés et traditions locales et proactivités dans le message quant aux comportements des voyageurs. En 2008 et 2009 le projet fut soutenu par l´Agence nationale au Tourisme et d´Odysseia-in.  Actuellement il comprend 30 adresses dans les Rhodopes, le Balkan, la vallée des roses, la vallée du Danube.

 

Célébration Roger Frison-Roche

Frison-Roche aurait eu cent ans en 2006. L´auteur de Premier de cordée (1941, Prix Goncourt) est une figure emblématique de la littérature de montagne, mais aussi, de manière plus large, de l´histoire de l´alpinisme et d´une certaine manière d´envisager l´existence. Ècrivain reconnu par la critique et le grand public, il fut aussi, surtout, un alpiniste chevronné, et ce à  juste titre / il fut le premier «non - chamoniard» à  intégrer la prestigieuse Compagnie des guides de Chamonix.

     

Nous nous sommes engagés dans la traduction et l´édition du premier volet de sa célèbre trilogie saharienne La Piste Oubliée, en bulgare dans le cadre de l'anniversaire de ses 100 ans et d'une exposition photographique. Tout ceci avec la présence de la fille de l´écrivain, Martine Charoy.

ANTOINE LE MÈNESTREL

Sofia se rappellera longtemps du 17 mai 2008, lorsque, à  l´occasion de la "Nuit des musées" la façade de la Gallérie de l´art étranger (derrière Al. Nevski) fut illuminée et animée par le spectacle de Antoine le Ménestrel "Service a tous les étages". Sous l'idée de L. Popiordanov, cette visite d´un des meilleurs grimpeurs français de tous les temps et créateur de la danse verticale rassembla plus de 3500 spectateurs.